ENGLISH
7, 8, 9 or 10 SPEEDS?
THE DURA-ACE SYSTEM

La transmission : 7, 8, 9 ou 10 vitesses ?

par Sheldon Brown  (gourou du vélo – 1944-2008)

Traduction et adaptation : Michel Gagnon

Plan du document   

Note

Le texte original est de Sheldon Brown. Voici les sources :

–  7, 8, 9 or 10 speeds ?, par Sheldon Brown :

–  page complète (l’essence de cette page-ci) ;

–  Dura Ace, par Sheldon Brown :

–  historique du système Dura Ace (résumé) ;

–  quelques paragraphes de transition ont été écrits par Michel Gagnon (identification [MG]).

Les informations contenues dans cette page étaient à jour en 2006. Je n'ai pas d'informations plus récentes sur les derniers développements des cassettes 10 vitesses ni sur les développements de systèmes à 11, 12, 13... vitesses.

Les fabricants aiment bien vous vendre de nouvelles pièces, même si vous n’en avez pas besoin. Il en résulte un étiquetage des composants qui porte à confusion en laissant croire à des incompatibilités, alors qu’en pratique ils peuvent être utilisés ensemble sans problème.

Comment moderniser la transmission de son vélo ?

Plusieurs cas peuvent se présenter :

–  On souhaite augmenter le nombre de pignons (à l’arrière) pour bénéficier de rapports plus rapprochés. Accessoirement, on peut aussi augmenter légèrement la plage couverte par les développements.

–  On souhaite disposer d’un troisième plateau pour disposer de petits développements, afin de grimper (presque) sans forcer.

–  On doit remplacer des composantes usées.

Nous verrons dans des encadrés tout au long de cet article ce qu’il faut changer en même temps. Par ailleurs, vous trouverez dans cet autre article une discussion sur quelques stratégies et quelques écueuils possibles lors de la modernisation d’une transmission.

Un peu de terminologie [MG]

Rappelez-vous des vélos « 10 vitesses » des années 1970. À cette époque, l’appellation « 10 vitesses » désignait clairement un vélo muni de cinq pignons et de deux plateaux. Il y avait alors véritablement 5 x 2 = 10 vitesses.
Vinrent ensuite le 12 vitesses (6 x 2), le 15 vitesses (5 x 3), le 18 vitesses (6 x 3) puis enfin le 21 vitesses (7 x 3). L’indexation est apparue. Et là, tout a basculé.

Pour différencier les différents systèmes, les spécialistes du marketing se sont mis à parler de sélecteurs et de dérailleurs « 7 vitesses » pour désigner le nombre de pignons et non plus le nombre total de vitesses. De nos jours, lorsqu'on parle d'un système « 9 vitesses » (par exemple), on parle d'une roue arrière munie de 9 pignons.

Les composants reliés au nombre de vitesses

Seules les trois composants suivants changent selon le nombre de vitesses.

Le sélecteur indexé

Sélecteur  
de route ou de montagne? [MG]  

Les guidons cintrés n’ont pas le même diamètre que les guidons droits. À moins d’un tour de passe-passe, il est donc impossible de fixer un sélecteur re route sur un guidon cintré ou vice-versa.

Le sélecteur doit être compatible au système de vitesses utilisé. Le nombre de détentes (de « déclics ») et leur espacement doivent tous deux être compatibles.

Soulignons ici que les sélecteurs à friction n’ont aucun problème de compatibilité et fonctionnent donc avec toutes les transmissions.

N.D.T. Comme c’est le sélecteur droit qui contrôle le dérailleur arrière, c’est uniquement celui-là qui doit être compatible à la transmission utilisée.

La cassette

Cassette de route ou de montagne?  

On peut sans encombre remplacer une cassette de route par une cassette de montagne ou vice-versa, car ces termes ont strictement une connotation marketing.

–  Une cassette de route est composée de pignons dont les développements sont rapprochés (ex. : 12-25).

–  Une cassette de montagne est composée de pignons dont les développements sont éloignées les uns des autres (ex. : 11-32).

La cassette est la composante-clé qui determine le nombre de vitesses de la roue arrière.

–  L’espacement des cassettes 8 vitesses Campagnolo et Shimano est différent. Il est donc à peu près impossible d’obtenir un bon ajustement des vitesses lorsqu’on utilise une roue Campagnolo avec un sélecteur Shimano ou une roue Shimano avec un sélecteur Campagnolo.

–  Avec les systèmes à 7, 9 ou 10 vitesses, l’espacement des pignons est assez semblable entre ces deux marques pour permettre en pratique d’utiliser une roue Campagnolo avec un sélecteur Shimano ou vice-versa.
Pour obtenir une indexation optimale, on peut changer les espaceurs ou utiliser un adaptateur ShiftMate de J-tek.

Pour en savoir advantage, consulter cette page sur l’espacement entre les pignons.

La chaîne

Plus le nombre de pignons augmente sur la cassette, plus la chaîne doit être étroite. Par contre, utiliser une chaîne trop étroite ne présente presque jamais un problème. On peut donc utiliser une chaîne « 9 vitesses » avec un système à 7 ou à 8 vitesses, ou une chaîne « 10 vitesses » avec un système à 9 vitesses. Mais comme les chaînes conçues pour un plus grand nombre de vitesses sont plus dispendieuses et moins durables, on ne voit guère l’intérêt de le faire.

Et le reste ?

Toutes les autres composantes ne dépendent pas du nombre de vitesses et n’ont donc pas à être changées lorsqu’on augmente ou diminue le nombre de vitesses.

Les autres composants sur la roue arrière

Les autres composants, soient le dérailleur arrière et le moyeu, ne dépendent aucunement du nombre de vitesses.

Le dérailleur arrière

Dérailleur  
de route ou de montagne ?  

Il existe des dérailleurs à grande, à moyenne et à petite chape.

–  Un dérailleur à petite chape (dit de route) ne peut être utilisé qu’avec une cassette à développements rapprochés, dite de route, car il n’a pas la capacité requise pour fonctionner avec une cassette à développements éloignés. Ce type de dérailleur a aussi un déplacement relativement horizontale, de sorte que la poulie du haut du dérailleur ne passera pas sous les grands pignons.

–  Un dérailleur à grande chape (dit de montagne) a une plus grande capacité et peut être utilisé avec n’importe quelle cassette. En 1970–80, on parlait de dérailleur de cyclotourisme.

Un dérailleur à petite chape est un peu plus nerveux qu’un dérailleur à grande chape. Mais avec un dérailleur contemporain, seul un coureur pourrait percevoir une différence.

N.D.T. Lorsque les développements sont rapprochés, il est avantageux d’utiliser un dérailleur à petite chape avec une roue de 20 po pour éviter que la chaîne traîne trop près du sol.

À quelques exceptions près, tous les dérailleurs arrière modernes d’un même fabricant sont interchangeables entre eux, peu importe le « nombre de vitesses » pour lequel ils sont vendus. Ce principe s’applique à tous les dérailleurs indexables, c’est-à-dire à la quasi-totalité des dérailleurs fabriqués depuis 1990 (environ).

Il y a toutefois quelques exceptions que voici.

–  Campagnolo a légèrement modifié son système d’indexation en 2001. En théorie, le sélecteur et la cassette devraient tous deux être pré-2001 ou post-2001. En pratique, la différence n’est pas significative.

–  Les dérailleurs Dura Ace de Shimano produits avant 1996 (c’est-à-dire avant l’apparition du système 9-vitesses) doivent être utilisés avec des sélecteurs appareillés. Voir le tableau de compatibilité ci-contre.

–  Sram produit deux systèmes différents :

–  Un dérailleur ESP de Sram (généralement désigné par un numéro de modèle décimal : 7.0, 8.0, 9.0…) ne peut être utilisé qu’avec un sélecteur ESP.

–  Un dérailleur non ESP de Sram est compatible avec un sélecteur non ESP de Sram ainsi qu’avec un sélecteur Shimano.

–  Un dérailleur Shimano est compatible avec un sélecteur non ESP de Sram ainsi qu’avec un sélecteur Shimano.

Il faut donc utiliser un dérailleur et un sélecteur ESP, ou encore un dérailleur et un sélecteur non ESP (ou des composants Shimano).

Par ailleurs, on peut continuer d’utiliser un ancien dérailleur avec un sélecteur non indexé, même si l’on change le nombre de vitesses.

Le moyeu et la roue arrière

Moyeu  
de route ou de montagne ?  

On peut monter sans problème une cassette de route sur un moyeu de montagne ou vice-versa, en autant que le nombre de vitesses soit compatible (voir plus haut).

Toutefois, les moyeux « de route » sont conçus pour un cadre à 130 mm d’espacement tandis que les moyeux « de montagne » sont conçus pour un cadre à 135 mm d’espacement.

Les moyeux de montagne sont un peu mieux scellés contre la boue et le sable que les moyeux de route, mais ce facteur n’est pas critique. Par contre, l’espacement de 135 mm permet de monter une roue plus rigide parce qu’elle est mieux centrée (moindre parapluie).

De nombreux moyeux sont interchangeables. Toutefois, si vous souhaitez mettre à jour une roue à moins de 8 pignons, veuillez vérifier la largeur des pattes de fixation de la roue arrière. Veuillez consulter cet article sur l’espacement des pattes de fixation de la roue arrière.

Un autre point à surveiller : est-ce un moyeu à roue libre ou à cassette ?

Le moyeu à roue libre

Il s’agit d’un moyeu sur lequel est vissé une roue libre. Exception faite des anciens moyeux et roues libres français, le vissage est universel. Si vous remplacez une roue libre à 5 pignons par une à 6 ou 7 pignons, vous devrez sans doute ajouter des bagues d’espacement du côté droit de l’essieu (entre le cône et le contre-écrou), puis recentrer la roue.

Le moyeu à cassette

Il existe quelques systèmes différents :

Le système Campagnolo

Les cannelures des cassettes 8 vitesses Campagnolo ont un profil différent de celles des cassettes à 9 ou 10 vitesses. Donc :

–  une cassette Campagnolo à 8 vitesses ne peut pas être montée sur un moyeu moderne à 9 ou 10 vitesses ;

–  une cassette Campagnolo à 9 ou à 10 vitesses ne peut pas être montée sur un moyeu à 8 vitesses.

On pourrait en théorie mettre à jour un moyeu à 8 vitesses en remplaçant le corps de cassette. En pratique toutefois, il est presque impossible de trouver les pièces nécessaires pour le faire. On pourrait sans doute convertir une cassette en jouant de la lime, mais attention, car les tolérances sont faibles.

Le système Shimano (et les systèmes compatibles)

Règle générale, les moyeux à cassette Shimano peuvent être utilisés avec n’importe quelle cassette Shimano, peu importe le nombre de vitesses. Il y a toutefois quelques exceptions :

–  Les moyeux à 7 vitesses ont un corps de cassette trop court pour recevoir une cassette à 8, 9 ou 10 vitesses. Il faut remplacer le corps par un plus long. Veuillez consulter cette page.

–  Les anciens corps de cassette Uniglide ne peuvent recevoir une cassette moderne sans modification. Veuillez consulter cette page. Note. Les derniers moyeux Uniglide datent de 1989 ; ils ont été remplacés par les moyeux Hyperglide.

–  Certains corps de cassette peuvent recevoir une cassette dont le plus petit pignon est un 11 (Hyperdrive C) tandis que d’autres ne peuvent pas. Veuillez consulter cette page.

–  Les moyeux Dura Ace de 2005 ont un corps de cassette en aluminium qui n’est compatible qu’avec une cassette 10 vitesses. Veuillez consulter cette page.
Question :  Même problème en 2006 ?

–  Les moyeux Capreo ne sont compatibles qu’avec les cassettes Capreo. Veuillez consulter cette page pour en savoir davantage sur le système Capreo.

Remarque [MG]·
Les moyeux à 8, 9 et 10 vitesses ont un corps de cassette de la même largeur ; on peut donc installer une cassette à 8, 9 ou 10 vitesses sur un corps de moyeu dit 8, 9 ou 10 vitesses (sauf pour les deux exceptions sus-mentionnées).
Par contre, une cassette 9 vitesses est un peu plus large qu’une cassette 8 vitesses. Lorsqu’on augmente le nombre de vitesses d’un vélo, il se peut que la chaîne passe un peu trop près de la patte et du hauban de droite.
Veuillez consulter cette page sur les cassettes.

Et à l’avant, 2 ou 3 plateaux ?

Encore plus de plateaux ? [MG]  

Avec un pédalier moderne à trois plateaux, on peut obtenir toute une gamme de développements qui permettent de monter une côte abrupte ou de pédaler par un bon vent de dos. Dans certaines situations particulières, il pourrait être avantageux de profiter d’une gamme de développements encore plus étendue. Pour ce faire, il est possible de monter quatre, voire cinq plateaux sur un pédalier. Il faut toutefois faire preuve de débrouillardise et d’un minimum d’esprit mécanique pour installer et faire fonctionner un tel système.

Un pédalier quadruple est présenté à cette page.

Règle générale, le choix du pédalier et du dérailleur avant n’est aucunement relié au nombre de pignons.

Le pédalier

Il y a beaucoup de confusion quant à la compatibilité entre les chaînes étroites à 9 ou 10 vitesses et les anciens pédaliers. Shimano affirme qu’il faudrait remplacer le petit plateau – ainsi que le moyen dans le cas d’un triple – par des plateaux spécialement conçus pour des systèmes à 9 ou à 10 vitesses. Mais n’oublions pas que Shimano a tout intérêt à vendre son matériel, qu’il vous soit nécessaire ou non.

Les dents de ces plateaux sont déportés un peu plus vers la droite que celles des anciens plateaux, ce qui en faciliterait le fonctionnement avec une chaîne étroite. Il n’y a aucune différence au niveau des manivelles et de l’étoile.

À la décharge de ces fabricants, il faut souligner qu’ils ont peur des néophytes. Le pire scénario imaginable – fort peu probable, même pour un utilisateur inexpérimenté – est celui où vous rouleriez en grande vitesse (grand plateau, petit pignon) et où vous décideriez soudainement de passer sur un plus petit plateau et, tout de suite après, de passer au grand pignon. Dans un tel cas, il y a une faible possibilité que la chaîne patine entre les plateaux pour 1/4 ou 1/2 tour de manivelle, ce qui pourrait être dangereux si vous êtes en danseuse (ce qui n’est vraiment pas brillant !). En pratique, il s’agit d’un faux problème, puisque de très nombreux cyclistes utilisent sans aucun problème une chaîne 9 ou 10 vitesses avec un ancien pédalier.

N.D.T. J’utilise un pédalier 8 vitesses avec un système à 9 vitesses sans problème depuis 2001.

Le dérailleur avant

Dérailleur avant  
de route ou de montagne ?  

Il y a deux véritables différences entre un dérailleur de route et un dérailleur de montagne.

–  La forme de la cage du dérailleur épouse celle du grand plateau « typique », soit 52 pour un dérailleur de route et 44 pour un dérailleur de montagne.

–  Le déplacement de câble est différent pour un dérailleur de route Shimano et pour un dérailleur de montagne Shimano, de sorte qu'il faut utiliser un sélecteur de route avec un dérailleur de route ou un sélecteur de montagne avec un dérailleur de montagne.
N.D.T. Les dérailleurs de montagne tirent-ils davantage de câble que les dérailleurs de route ?

Règle générale, le fonctionnement du dérailleur avant ne dépend aucunement du nombre de vitesses à l’arrière ; toutefois, un modèle désigné pour un plus grand nombre de vitesses peut avoir une cage plus étroite et être plus difficile à ajuster lorsqu’on l’utilise avec une chaîne large.

Double ou triple plateau ?

Par contre, un dérailleur est conçu soit pour deux plateaux, soit pour trois.

–  Un dérailleur conçu pour un triple-plateau fonctionnera généralement sans problème avec un pédalier à deux plateaux.

–  Un dérailleur conçu pour un double-plateau fonctionnera avec un pédalier à trois plateaux. Toutefois, il risque d’être difficile de passer la chaîne du petit au moyen plateau. Vous pouvez même devoir passer momentanément du petit au plus grand plateau avant de revenir au plateau central.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter l’article sur l’ajustement des dérailleurs.

Des développements qui sortent des sentiers battus

À cause des différences entre les dérailleurs et les sélecteurs de route d’une part et de montagne d’autre part, il faut user de ruse pour équiper son vélo de développements non conventionnels.

Pour utiliser un pédalier de montagne sur un vélo muni d’un guidon cintré [MG]

Il s’agit là d’une préoccupation de nombreux cyclotouristes qui souhaitent monter les côtes sans souffrir avec un vélo chargé. Pour cela, deux solutions sont possibles :

–  Utiliser un sélecteur avant non-indexé, soit un sélecteur en bout de guidon ou un sélecteur sur le tube oblique. Les sélecteurs modernes ont un ressort interne qui empêche le dérailleur de glisser hors de sa position, mais ils n’ont pas de « déclic » pour chaque vitesse. On peut donc ajuster la position du dérailleur à souhait.

En théorie, un dérailleur de montagne serait plus rapide et plus précis.

En pratique, un dérailleur de route fonctionne tout aussi bien, surtout si on relâche la pression sur les pédales pendant le changement de vitesses – une bonne idée sur tout système.

–  Utiliser un sélecteur indexé STI de Shimano ou Ergo de Campagnolo et un dérailleur de route. L’ajustement du dérailleur risque toutefois d’être difficile.

Certains recommandent de limer la courbe extérieure du dérailleur pour qu’il épouse la forme du grand plateau utilisé. Cela permet de le descendre davantage et d’améliorer l’indexation.

Pour utiliser un pédalier de route sur un vélo muni d’un guidon droit [MG]

À moins d’utiliser un sélecteur sur le tube oblique, il faut alors utiliser un sélecteur avant conçu pour un dérailleur de route et guidons plats.

Et chez Campagnolo ?

Dans le cas d’un système Ergo, est-ce qu’il faut obligatoirement un dérailleur avant Campagnolo ?

 

Un cas particulier : le système Dura Ace

Cette section est un résumé du texte original.
Pour connaître l’histoire complète du système Dura Ace, veuillez consulter la page originale de Sheldon Brown (en anglais).

Les composantes Dura Ace ne sont pas toujours compatibles avec les autres composantes Shimano. Dans de nombreux cas, ces différences s’expliquent par l’expérience reliée à de nombreuses années d’utilisation, et les modifications apportées au système ont résulté en une amélioration des performances.

Un peu d’histoire

En 1984, Shimano a introduit le système S.I.S. (Shimano Indexing System) dans la gamme Dura Ace. Ce système à 6 vitesses avec sélecteurs montés sur le tube oblique fut le premier système indexé qui a fait ses preuves. Ce système s’est amélioré au cours des années, passant à 7 puis à 8 vitesses en 1996. Il y avait néanmoins un problème : le faible déplacement et la forte tension du câble du dérailleur arrière, en rendait l’ajustement critique.

C’est pourquoi les modèles plus économiques de sélecteurs – dont le système 600 EX à 6 vitesses lancé vers 1990 – ont été conçus en augmentant le déplacement du câble et en réduisant sa tension. Cela rend le système plus facile à ajuster et réduit les conséquences d’un désajustement de l’indexation ou d’un point de friction indue. Tous les systèmes subséquents de Shimano ont été conçus selon ce critère. Puis en 1997, le système Dura Ace s’est modernisé ; il est passé à 9 vitesses et du même coup est devenu compatible aux autres systèmes Shimano.

En résumé :

–  Les dérailleurs et les sélecteurs Dura Ace antérieurs à 1997 ont de 6 à 8 vitesses et sont incompatibles aux autres systèmes Shimano (du même nombre de vitesses).

–  Les dérailleurs et les sélecteurs Dura Ace de 1997 (ou plus récents) ont 9 ou 10 vitesses et sont compatibles aux autres systèmes Shimano (du même nombre de vitesses).

© 2005  —   Sheldon Brown
Traduction française : ©2005. Michel Gagnon
Mise à jour : 2013-10-21

 

 


SITE GLOBAL


GLOBAL SITE

Les triplettes de Montréal
SITE VÉLO

Les triplettes de Montréal
BICYCLING SITE

Vous voulez me contacter ? Voici l’adresse : You want to reach me? Send-me e-mail:

Maquette et conception du site : Site design: Michel Gagnon